.
Enseignements 
 
Juifs - Chrétiens - Juifs Messianiques
 
 
 
 
 
Attention – Comment et pourquoi ne pas evangéliser
le peuple juif d'Europe Centrale et de l'Est?

Yaakov, Béla Orbán

En l’espace de quelques années nous avons eu l’occasion de communiquer en paroles, et par écrit nos idées et nos

En l’espace de quelques années nous avons eu l’occasion de communiquer en paroles, et par écrit nos idées et nos convictions à propos de l’évangélisation du peuple juif qui par sa foi demeure toujours le peuple élu par Dieu et par conséquent qu’il vaut mieux éviter de les évangéliser !

Comme pour tout être humain et pour tout peuple, le peuple juif a lui aussi besoin d’accepter la clémence et la rédemption promise et offerte qui s’est concrétisée dans le sacrifice de Yéshoua HaMasshiah.

Cependant le peuple élu est la propriété et l’héritage de Dieu qui dévoilera en personne à son peuple le Messie, et leur ouvrira les yeux pour enfin Le reconnaître en Yéshoua de Nazareth.                 

Lorsqu’une personne évangélise un membre du peuple juif, il réduit celui-ci au rang de païen, chose qui le vexe profondément et le renferme encore plus face à l’orgueil chrétien. Lorsque quelqu’un tente impatiemment de faire du peuple de Dieu le peuple de Jésus, il s’immisce dans le pouvoir et la juridiction suprême de Dieu ! 

La cause en est dans les deux cas le manque de connaissances exactes des Lois et des Projets divins, ainsi que des prophéties de l’Ancien Testament de la part de Chrétiens éloignés de leurs racines juives. C’est pour cette raison que les Chrétiens sont incapables de comprendre et ainsi d’accepter la tâche et l’appel très particulier du peuple élu et d’accepter celui-ci en sa fraternité.  

Le seul moyen de remplir la mission que Dieu attend de nous vis-à-vis du peuple juif est une évangélisation passive, c’est-à-dire à travers le témoignage sans paroles mais bien en actes d’une vie d’humilité et de soumission. 

Tant que Dieu n’ôtera pas le voile des yeux de son peuple par Sa seule volonté souveraine et en son temps bien défini, nous ne faisons pas que nous donner vainement du mal, mais notre tentative illégitime peut engendrer de l’injustice, nous menant ainsi à de fausses accusations, à de l’impatience voire à de l’antisémitisme !

Le projet de Dieu est qu’Israël accomplisse sa tâche ancestrale. L’obstacle principal à ce devoir divin est la supplantation d’une théologie par une autre (la théologie de remplacement) et l’usurpation de cette tâche, se privant ainsi des bénédictions qui en découlent.

Il existe parallèlement au génocide physique un génocide spirituel, un holocauste spirituel qui sévit de manière masquée !

L’objectif de cette Tâche n’est pas de construire et de renforcer le Christianisme et ses différents mouvements, mais de faire connaître au monde l’Éternel et Ses Lois quelquefois même aux chrétiens !

La condition sine qua non de cette tâche est la reconnaissance et l’acceptation que le Corps du Christ est composé de deux membres principaux qui ont une valeur égale, mais des rôles différents :

- le premier est composé des païens devenus disciples de Jésus, et qui ont, de cette façon, rejoint et intégré le peuple de Dieu.

- le second est composé des membres du peuple élu par Dieu, sa propriété, et qui Lui sont restés fidèles et qui ont accepté le sacrifice de Yéshoua HaMasshiah (Jésus Christ) qui a été principalement accompli pour eux.  

Le court document présent ne peut répondre à toutes les questions que suscite le sujet abordé, toutefois notre espoir est de réveiller une certaine prise de conscience pour ce qui est de notre responsabilité vis-à-vis du peuple élu, en vue d’éviter de commettre d’avantage d’erreurs et de péchés envers le projet divin.

Cette conception erronée de notre devoir apostolique peut dans notre emportement et par le manque de nos connaissances entraîner de nouveaux péchés fraternels.

Pour cette raison, nous attirons l’attention sur les choses suivantes pour lesquelles notre responsabilité pourra dorénavant être mise en cause : 

 
COMMENT ET POURQUOI NE PAS ÉVANGÉLISER LE PEUPLE JUIF ?

Il faut tout d’abord éclaircir le problème que les juifs de langue hongroise ne sont pas comme leurs congénères américains, allemands ou même israéliens !

Ils disposent d’un passé, d’une culture différente, d’une autre vie de croyant, d’une autre relation avec les habitants autochtones avec lesquels ils ont développé un passé, une Histoire commune qui ne peut être comprise que par ceux qui ont vécu ou qui vivent parmi eux.

- La religion des juifs vivant en Hongrie est principalement et dans tous les domaines de la vie fondamentaliste, c’est-à-dire qu’elle est basée sur la Torah.

C’est pour cette raison qu’aucun mouvement réformiste ne peut l’atteindre et ne peut s’y intégrer.

Puisque les mouvements messianiques, les missions occidentales et principalement ceux en provenance des États-Unis sont des mouvements libéraux et réformistes qui refusent tous les faits exposés précédemment ; il est donc inconcevable que quelque rapport qu’il soit puisse se développer entre eux et les juifs de Hongrie. 

- Sous la dénomination de Chrétien, les juifs d’ici entendent ceux qui les ont souvent persécutés durant des millénaires le crucifix à la main, faisant ainsi du Christ leur ennemi.  

- Généralement sous la dénomination de Chrétien, ils entendent l’Église Catholique romaine, fille de l’Empire Romain et considère les autres confessions comme étant les sectes de celle-ci.  

- Les membres restants de la communauté juive d’aujourd’hui sont les descendants des victimes ou les victimes-mêmes de l’Holocauste. 

Il n’est dès lors pas difficile de comprendre leur réticence et leur peur face aux autres peuples et face aux chrétiens en particulier. 

Les juifs d’Amérique, les juifs devenus chrétiens et beaucoup de chrétiens ignorent toutes ces choses. 

- Ils n’ont pas vécu l’Holocauste.

- Chez eux, les chrétiens au départ étaient issus du protestantisme ou des mouvements néo-protestants. 

L’expansion de ”l’Église du monde” ne commence à être connue d’eux qu’en ces jours à travers le processus de re-catholisation. 

- le judaïsme réformé et libéral, ainsi que les juifs christianisés se sont éloignés de leur identité juive malgré les directives et les lois de Dieu. De cette façon ils sont inaptes à approcher les juifs continuant à se soumettre aux lois de Moïse issues de la Torah et, qui par ce fait demeurent dignes d’arborer le titre de peuple élu.  

- Le judaïsme de Hongrie et d’Europe centrale est donc et grâce à Dieu non seulement fondamentaliste mais les croyants n’entretiennent de rapports durables et fructueux parmi leur peuple qu’avec ceux, qui comme eux se soumettent aux lois de la Torah, à leur foi et à Dieu.  

C’est ainsi qu’ils se défendent contre les mouvements réformistes d’auto-rédemption qui se sont éloignés de Dieu et de Ses lois et des mouvements chrétiens et juifs ”messianiques” qui en découlent et qui sont infectés par le New Age. 

En connaissance de ces trois faits, nous pouvons conclure : 

Que personne ne doit approcher la communauté juive d’Europe centrale et de l’est s’il n’est pas conscient de la profondeur de leur histoire, de leur culture, de leur patrimoine et de leur foi. 

Ce sont les juifs et les chrétiens américains et leur congénères d’Europe occidentale qui sont les moins avisés en la matière.

Dieu n’envoie jamais en mission des disciples incompétents et engendrant la discorde. La plupart du temps, il recrute ses missionnaires sur place, parmi le peuple même ; des personnes connaissant bien la langue, les coutumes et les gens du milieu, pour servir au sein de leur propre peuple. (Ceci est valable pour tous les peuples).   

Que personne n’ose se diriger vers le peuple juif tant qu’il ne l’accepte pas comme son frère aîné, tant qu’il remet en cause le projet et l’Appel du Seigneur, et tant qu’il nie, qu’il amoindrit ce projet et cet appel, usurpant ainsi les promesses et les bénédictions faites à Israël.  

Faire obstacle au projet du Seigneur et discriminer le peuple élu est un péché et un Holocauste spirituel !  

L’assimilation des juifs dans la Chrétienté était un antisémitisme voilé autrefois, mais ouvert aujourd’hui.  

Il y a quelques années, dans notre pays, fut organisé un festival par un mouvement messianique venant des États-Unis.

Bien que disposant d’un soutien Écossais, ainsi que de l’appui de certaines communautés chrétiennes hongroises, ils ont subitement disparu après quelques vaines années de travail sans avoir atteint les juifs du pays.  

Quelle en était la cause ?  

Tout simplement le manque volontaire ou involontaire de la prise en considération des problèmes abordés plus haut. Cette lacune et cette méconnaissance spirituelle ont engendré des péchés en chaîne qui ont provoqué une profonde vexation au sein de la communauté juive de notre pays. Le résultat en est le rejet encore plus accentué de Yéshoua HaMasshiah, résultat qui tombe sous le jugement de Dieu car il sert les objectifs de l’antéchrist. 

Pour ne citer que quelques uns des péchés commis lors de cette ”mission” :

- Ils ont établi des listes de noms à partir de l’annuaire téléphonique recueillant les noms de consonance juive, à l’adresse desquels ils envoyèrent de la documentation.

- Ils apostrophèrent les gens d’apparence juive dans la rue pour leur donner des tracts et de la documentation. 

             La violence et l’agressivité sont étrangers à l’Esprit de Jésus !

Or, la communauté juive de Hongrie a toujours une forte appréhension en ce qui concerne les listes de recensement après les régimes totalitaires nazis et socialistes de ces 50 dernières années.

La communauté juive d’Europe centrale ne tient pas à s’identifier au monde chrétien à l’objet idolâtre de la croix, celle qui fut souvent pour eux le symbole de la terreur et des tourments durant des siècles.  

- Ils utilisèrent aussi les symboles et les objets de culte ancestraux dénaturant ainsi toutes les lois divines et humaines de la religion. Ainsi toutes les choses saintes aux yeux des juifs furent souillées par leur utilisation de la part de non-juifs ou par des juifs convertis au Christianisme lors de leurs festivités dans les rues de la ville.

- Le jour du Yom Kippour, le jour le plus saint pour les juifs, lorsque le peuple juif se prosterne devant Dieu et jeûne en évitant de boire ou manger quoi que ce soit, ces ”missionnaires” invitèrent les jeunes juifs à prendre part à leur fêtes bruyantes et dansantes.  

La liste qui nous a décidé à réagir pourrait être beaucoup plus longue et n’est pas exhaustive. 

Pourquoi avons-nous écrit ce document ?  

Pour éviter au chrétiens de se retrouver sous le poids du pécher et du jugement par leur inconscience et leur manque de connaissance.

Cependant les lecteurs de ces quelques lignes n’ont plus d’excuse. Ils se doivent de prendre une décision concernant leurs rapports vis-à-vis du peuple élu voire vis-à-vis de nous, juifs d’Europe centrale disciples et serviteurs à part entière de notre Seigneur Yéshoua HaMasshiah, Jésus Christ ! 

Nous pouvons aussi bien être bénédiction que malédiction au profit ou au détriment des gens suivant les rapports qu’ils entretiennent avec nous.

Lorsque vous évangélisez les membres du peuple juifs en voulant les assimiler au Christianisme, en les forçant, les brusquant, en générant la peur et la terreur et en les accusant (de déicide), vous ne faites rien d’autre que contrecarrer et vous opposer au projet de Dieu. En édomite, vous essayez d’agir à la place de Dieu, vous perpétuez la tradition gréco-romaine et Cristiano-païenne fille de l’hellénisme, toutes vieilles de près de deux miles ans.

Vous commettez le péché même si vous ne faites qu’aider ou simplement soutenir une mission, un mouvement ou quelque autre manifestation de ce genre ! 

Aller à l’encontre des prophéties et de la volonté de Dieu est blasphématoire et contre Dieu. Tels furent les péchés des édomites autrefois. Dans ce cas bien précis, il s’avère que le péché est également antéchrist puisqu’il retarde la reconnaissance et le retour de Jésus Christ.  

       Et Vous ? Qui servez-vous inconsciemment ? Assumez-vous la responsabilité pour tout ce que vous avez commis en actes ou en pensées envers votre frère aîné Israël ? 

Soyez plutôt bénédiction que malédiction pour le peuple juif, pour que nous aussi nous puissions être bénédiction pour vous et pour pouvoir enfin réunir le peuple juif et les autres dans le Corps du Christ…

 
 
Traduit du hongrois par Richard (Zeev Shlomo)

Copyright © 2005-2019 SHOFAR - BUDAPEST, communauté juive croyant en Yéshoua HaMasshia
Ministère JHVH NISSZI www.kehilatshofar.com


Nos articles peuvent être copiés et distribués sans aucune modification, gratuitement et dans leur intégralité uniquement !
Copyright © 2005-2019 Communauté SHOFAR
http://kehilatshofar.com