.
Enseignements 
 
Juifs - Chrétiens - Juifs Messianiques
 
 
 
 
 
 
 
Alliance avec Israël : Arrivée du dernier et grand Chavouoth

Yaakov, Béla Orbán 

Il nous a semblé important d’aborder ce thème suite à un voyage en Afrique où des chrétiens m’on demandé de donner des enseignements à ce sujet.

Le titre est réellement porteur d’une multitude de question assez difficiles à traiter, dont les réponses doivent être précédées par la redéfinition de certains termes de base.  

À quoi le lecteur peut-il penser à la vue de ces deux mots écrits côte à côte ?

 - Alliance, comme Union, où des hommes et leurs organisations, voire même leurs pays s’unissent pour ne former qu’un ?

- Des organisations chrétiennes dont les relations, bonnes ou mauvaises, fonctionnent avec le pays d’Israël ?

- Ou encore, la relation qu’entretiennent les juifs vivant dans la diaspora avec ceux qui sont déjà établis en Israël ?

- La façon dont les juifs messianiques devraient se rattacher à Israël ?

- Mais dans le même contexte, nous pourrions également parler de la relation que devrait avoir la communauté juive ayant déjà reconnu le Messie en la personne de Yéshoua HaMasshiah avec ceux qui ne L’ont pas encore reconnu et qui ne l’acceptent pas encore.

Ce n’est qu’après avoir redéfini ces termes que l’on peut continuer à se demander comment une quelconque alliance entre différents peuples et pays, ou bien entre les juifs messianiques et les croyants des autres peuples avec le peuple juif, peut se former selon la volonté de Dieu et soit susceptible d’être mutuellement bénéfique ?

La réponse à cette question doit avant toutes choses, être recherchée dans les promesses faites à travers les prophéties.

Cette multitude de question soulève le problème suivant : quels sont les points de rencontre et de connexion et les règles de base selon lesquelles ces points doivent fonctionner, tout comme ils ont été ordonnés à tous par Dieu ?

Cette analyse à un double objectif :

Protéger ceux qui prennent l’initiative de telles alliances ainsi que le peuple juif, dans le cas où l’amour senti envers Israël ne se manifeste pas selon la volonté de Dieu.

D’énormes préjudices peuvent être occasionnés si cet amour n’est pas fondé et toute bénédiction provenant d’un sentiment humain, peut facilement fonctionner ou tourner en malédiction vers les parties concernées !

Cependant, nous nous devons de faire cette analyse, car les promesses de Dieu sont claires : Tout ceux qui bénirons le Peuple Élu seront bénis eux-mêmes. Ces bénédictions retombent principalement ceux desquels elles émanent !

Tout ceci en une quantité égale, puisque tous ceux qui bénissent Israël reçoivent la même quantité de bénédiction par son intermédiaire.

Ainsi le peuple juif à reçu un rôle semblable à celui d’un pont, à travers lequel, les bénédictions arrivent jusqu’à Dieu et par lequel reviennent les réponses à ses bénédictions par l’intermédiaire de l’élection et du ministère que le peuple juif a reçu.

De cette manière, l’acceptation du Peuple Élu et sa bénédiction est implique par la même occasion l’acceptation et la bénédiction de Dieu l’Éternel qui vit parmi eux.

Dieu l’Éternel quant à Lui nous accorde Sa réponse par le biais de Son Peuple et Se dévoile à chaque homme par son intermédiaire.

La réponse à notre question est l’originale, celle qui vaut pour tous les temps et réside dans la connaissance et l’acceptation de l’Appel qu’Israël a reçu de Dieu pour tous les temps :

Faire connaître les Lois de Dieu à tous les peuples, celles qui aujourd’hui montre vers Yéshoua HaMasshiah et vers la Grâce et qui par le biais de l’Esprit du Christ, le Saint Esprit sont désormais des Ordres dans le Corps du Christ.

Cet Appel, cette mission est l’accomplissement de cette volonté divine qui s’est manifestée lors du passage à l’Alliance par la révélation des Lois sur l’Horeb et que le Peuple Élu a accepté d’accomplir et de répandre à travers les peuples.

 

Alliance les uns avec les autres ?

 

Celle-ci est impossible si elle provient d’une volonté humaine !

Lorsque nous parlons de la relation entre Israël et les peuples, ou entre les juifs et les chrétiens, nous devons signaler qu’une Alliance qui a été établie par Dieu, ne peut en aucun cas être modifié ou annulée !

Sans Dieu et sans l’acceptation et le fonctionnement du règne total de Yéshoua HaMasshiah, il n’y a aucune alliance possible entre aucun homme et aucun État qui soit dans la volonté de dieu.

Il est possible d’entretenir de bonnes relations du fait d’intérêts communs ou de beaucoup d’autres choses également, mais celles-ci sont toutes d’origine humaine et proviennent toujours de l’âme et finissent tôt ou tard par vouloir englober et asservir la communauté juive aux profits de mouvements ou de missions quelconques…

Seul l’Esprit du Messie, le Saint Esprit est capable d’unir et d’allier la chrétienté et le peuple juif. C’est de cette façon qu’ils peuvent être ensemble le Peuple de Dieu et le Peuple Sauvé de Dieu en faisant tous partie du Corps du Messie.

Pour cette raison, l’union des peuples et du peuple juif est comparable en tout point à un mariage selon les critères de Dieu.

Les deux parties sont disposées côte à côte par l’Esprit créateur de Dieu qui répartit les tâches à chacun de façon à ce que leur appel personnel d’origine soit maintenu et continue à fonctionner en un, en se complétant dorénavant avec celui de l’autre.

Tout comme le mari n’abandonne pas son identité d’homme par le sacrement du mariage, Israël ne doit en aucun cas perdre son identité juive non plus.

En tant que juifs et en tant que membres du Corps du Messie, nous nous devons de conserver et de sauvegarder dans toutes nos relations et alliances futurs, notre identité et notre appel, ainsi que celui des autres et il est primordial de fermer toutes les portes qui ouvrent vers une quelconque puissance antéchrist.

Car le refus de l’Appel du peuple juif est une entrave à l’accomplissement des prophéties qui n’est autre qu’une puissance spirituelle freinant la construction du Corps du Christ, donc présence de puissance antéchrist au sein de l’assemblée. Il est important ultérieurement de démasquer toute forme de théologie antisioniste et anti-judaïque au sein de la chrétienté.

Nous devons contrer, doubler et évincer toute forme de volonté de globalisation qui arrive le plus souvent dans les théologies et les dogmatiques sous un masque juif ou même le plus souvent par le biais de personnes d’origine juive!

Le devoir en incombe tout particulièrement à nous, fidèles d’origine juive en pleine connaissance de notre Appel en tant que juif, vivant et servant sous le règne et le pouvoir de Yéshoua HaMasshiah  et du Saint Esprit.

La fiancée, le Corps du Messie ne sera complétée que lorsque les deux parties seront réunies, tout comme le mari et la femme lors des noces.

Il faut que la chrétienté cesse de vouloir englober les fidèles d’origine juive et qu’elle accepte la mission qui a été confiée à la communauté juive en s’engageant avec elle sur une voie commune : en s’unissant avec elle en Yéshoua HaMasshiah.

Ceci est valable inversement. La plupart des juifs s’isolent du monde extérieur et des autres peuples. Ils n’acceptent que rarement les goys ou ne les acceptent qu’après leur conversion au judaïsme…

Puisque le juif est en attente du Messie, on ne peut lui imposer le titre d’antimessie (antéchrist). Ils acceptent le Messie et l’attendent. Cependant et malgré eux, la plupart d’entre eux ne le voient pas et n’ont pas encore pu le reconnaître en la personne de Yéshoua HaMasshiah de Nazareth.

Mais tant que cette reconnaissance ne s’est pas accomplie, il n’y a aucune alliance possible avec les goys, puisqu’il n’y a personne pour unir réellement les deux parties.

Nous devons nous poser donc la question à savoir, laquelle des deux parties doit changer au plus vite...?

La communauté juive vit sous le voile par la volonté de Dieu.

On peut parler d’une grâce toute particulière lorsque Dieu dévoile Yéshoua en tant que Messie personnellement à l’un d’entre nous…

Les croyants des autres nations (gentils) n’ont pas ce voile disposé sur les yeux depuis plus de 2000 ans. De plus par l’action de l’Esprit Saint, l’Evangile s’est déjà répandu à travers le monde entier pour qu’après conversion, ils puissent naître de nouveaux et vivre sous le règne du Christ.

Ce règne est celui du Saint Esprit et du Christ, le règne de l’Esprit du Messie et Sa conduite où rien qui soit opposé à la volonté et le projet de Dieu n’a de place !

Là où l’Esprit de Dieu a accompagné quiconque à la connaissance et au règne de l’Esprit du Messie, le refus et la volonté d’expropriation de l’Appel du peuple juif cesse instantanément d’exister.

Sans l’acceptation de l’Esprit Saint, aucune union ou retrouvaille entre chrétiens et juifs n’est possible. Ni chemin, ni ministère commun ne peut avoir lieu sans la reconnaissance du Saint Esprit.

Là où la communauté juive ne se trouve pas à la place et dans l’appel que Dieu lui a ordonné, la fausse charismatique ou l’anti-charismatisme s’installe et règne !

Par la même occasion, la force pouvant unir les deux parties s’estompe, Yéshoua Lui-même, et le spirituel se retrouve vite usurpé par la volonté de l’âme.

Tant que l’une ou l’autre partie n’accepte pas l’autre et que l’une tente de se placer au dessus de l’autre, Dieu attend sans rien dire.

Pendant ce temps, l’œuvre de l’Esprit de Dieu continue malgré tout essayant de démolir ces murs et de remettre les relations en ordre.

C’est Lui qui rend cette chose importante aux yeux et dans le cœur de ceux que Son Esprit guide.

En résumé donc :

Lorsque le Corps du Messie se construit, c’est l’Esprit de Dieu Lui-même qui en prend l’initiative et l’accompli en donnant vie Lui-même aux pierres qui forment le Temple.

Lorsque les hommes construisent, beaucoup de grandes et de belles choses sont susceptibles de voir le jour qui peuvent parfois même être utiles dans l’œuvre du Corps du Christ, mais ces constructions n’en sont pas moins du niveau de l’âme et de la volonté humaine et leur réalisation s’effectue dans le monde matériel.

Le Corps du Messie est cependant Temple spirituel composé de deux peuples ayant le même chef et cheminant sur le même sentier vers le Royaume de Dieu, vers sa patrie céleste…

Cette unité spirituelle n’est cependant pas une Union, une Alliance, un pacte entre des hommes.

Elle est beaucoup plus que cela !

Cette unité spirituelle est le règne-même du Saint Esprit tel une artère qui relie les deux parties d’un système sanguin.

Cette unité spirituelle est capable de changer nos pensées et nos actes.

En nous complétant de cette manière, nous serons capables d’être bénis par Dieu, par Sa propre présence.

Cette Alliance, c’est les fiançailles et les noces avec l’Époux. Elle est unique et se produit avec les deux parties ne formant désormais qu’un Corps, celui du Christ et dont les membres acceptent leurs appels respectifs en obéissance à la volonté divine en un Peuple de Dieu.

Tant que ceci ne se réalise pas, nous devons en analyser la cause et voir quels en sont les obstacles ?

Premièrement, et en ce qui nous concerne, nous devons reconnaître et reprendre notre place, telle qu’elle a été déterminée par Dieu, ainsi que rétablir notre identité pour que nous sachions non seulement reconnaître toutes les directives qui s’y rapportent, mais aussi pour que nous soyons capables de recevoir la conduite de l’Esprit Saint dans ce rôle qui nous a été accordé.

Nous devons donc nous purifier nous-mêmes ainsi que nos communautés, pour qu’à côté de notre identité dans le Christ, notre identité terrestre retrouve sa place et que les liens qui nous unissent au peuple dont nous faisons partie se renforcent et soient remis à leurs places.

Les questions suivantes doivent donc inévitablement être abordées :

- Qui est du Christ, et qui est simplement chrétien religieux ?

- Qui est juif ou simplement israélite par ses origines ou israélien par ses papiers ?

- Qui appartient aux autres peuples (Gentils) ?

- L’Israël ou juif ”spirituel”, comme fausse identité…

- Qui est devenu semblable à ceux qui proviennent des autres peuples ?

Nous devons faire quelque chose, car il ne s’agit plus de simplement rétablir l’ordre.  

Tout ceux qui s’octroient ou pensent avoir une identité d’Élus qui est fausse sont vulnérables et ne peuvent recevoir de bénédiction de Dieu puisqu’ils attendent l’accomplissement de promesses qui ont été faites à d’autres.

Dieu peut bénir la volonté de deux personnes, même si elle provient de l’âme, si celle-ci est pure, la rendant spirituelle, et en établissant un lien à trois pôles.

L’union entre les fidèles du Christ et les juifs messianiques n’est pas une alliance volontairement espérée et voulue.

Ce projet de Dieu existait déjà avant la création de ces deux peuples appelés.

D’abord les juifs, puis les païens ont été guidés durant des millénaires pour qu’en Lui, ils ne forment qu’un Corps et Le rencontrent.

Dieu n’a aucun projet selon lequel Il voudrait faire des juifs de tout le monde.

Il n’a également jamais eu de projet selon lequel les juifs devraient devenir des gentils ou devenir membre de communautés païennes devenues chrétiennes.

Une autre idée fausse est de penser que quiconque devrait se soumettre à une autorité juive ou juive messianique.

Il existe une multitude de projets, de mouvements humains et leurs variantes qui s’unissent et rassemblent.

Ces projets et alliances sont souvent fondés sur le pouvoir et les biens terrestres et retardent l’accomplissement de l’œuvre de la réunification du Corps du Messie où la tête, Yéshoua puisse s’unir à lui.

Ces alliances qui inconsciemment se retrouvent sous le pouvoir de forces antéchrist.

 

L’arrivée du dernier et grand Chavouoth

 

Ce gigantesque projet de Dieu nous a été révélé plusieurs fois et depuis bien longtemps a travers les prophéties et consiste en un nouveau et grand Chavouoth ressemblant en tous points au Chavouoth que l’on connaît déjà, lorsque l’Esprit Saint de Dieu se répandra de nouveaux sur Son Peuple en l’Esprit de Yéshoua HaMasshiah.

Lors du "dernier et grand Chavouoth", le Peuple de Dieu présent devant le Tout Puissant, clamant, pleurant et exultant de joie se composera de trois parties :

- Des juifs qui vivent en tant que tel et ce, sous le règne et la conduite de Yéshoua HaMasshiah.

- Des Gentils ayant accepté la Rédemption du Messie et étant devenus membres du Peuple de Dieu depuis les autres nations.

- Et n’oublions pas que tous les juifs sont membres du Peuple de Dieu à conditions qu’ils reconnaissent et adorent le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob comme le seul et unique Dieu.

Même ceux qui n’ont pas encore accepté la Rédemption font partie de l’Alliance éternelle que leurs ancêtres ont passée avec Dieu et sont ainsi les héritiers des promesses irrévocables que Dieu leur a faites.

L’arrivée nécessaire du "Grand Chavouoth" mentionné plus haut s’accomplira justement pour eux ! Pour ceux-là même qui sont restés fidèles à Dieu et sont membres de Son Peuple fidèle, mais qui n’ont pas encore pu accepter Yéshoua HaMasshiah !

Ceux qui sont restés intactes pour ce grand jour par l’action de l’Esprit de Dieu et fidèles d’une part à leur identité juive malgré toutes les difficultés et les épreuves qu’une telle identité implique ainsi qu’au Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob.

Ce Chavouoth ne sera pas une fête charismatique, ni une fête d’allégresse chrétienne ! Il s’agira d’une fête où le Corps du Messie s’unira et où tous les membres seront enfin réunis dans la joie et le bonheur, sous le même et unique règne de Yéshoua HaMasshiah…

C’est le temps du rassemblement et de la naissance de l’unité spirituelle.

Ce reste ne fera pas seulement l’expérience du déploiement de l’Esprit (du Christ) de Yéshoua HaMasshiah, mais c’est alors qu’ils reconnaîtront Yéshoua de Nazareth comme étant leur Messie…!

Ce Chavouoth sera le moment où tous les peuples, et parmi eux le reste du peuple juif n’ayant pas encore pu reconnaître le Messie à cause du voile qui lui a été déposé sur les yeux, se réuniront sous le même drapeau, sous le drapeau de Yéshoua HaMasshiah et seront enfin unis en un Esprit.

Ce moment bien précis de l’histoire de la Rédemption scellera et accomplira le Projet de Dieu.

Ce sera cette Alliance que Yéshoua a passé avec ses disciples autour de la table du dernier repas, lors de ce fameux soir de Seder qui sera accomplie et stabilisée.

                De nos jours, beaucoup sont ceux qui aimeraient faire alliance avec d’autres.

Il existe aussi bien des alliances juives que messianiques, chrétiennes ou charismatiques...

Nous devons toutefois reconnaître que la seul et véritable alliance légitime qui puisse exister, l’union et l’unité spirituelle offerte à tous les hommes qui réside en l’acte final de rassemblement du Corps du Christ est dans la main et la volonté seule de Dieu.

Lui, qui a répandu Sa Grâce sur le monde entier par l’Esprit du Messie.

Le dernier grand Chavouoth ne se fera donc pas selon la volonté de l’homme, ni par une alliance quelconque. Nous, qui faisons partie du Corps du Messie, ne devons faire qu’une chose : rappeler à tous les invités par la conduite du Saint Esprit, que le temps est proche...

Il ne dépend que de Dieu de savoir à quel moment précis Son Esprit Saint ouvrira les yeux du reste encore non-sauvé de Son peuple, afin qu’il reconnaisse l’Esprit du Messie.

Tous ceux qui connaissent Dieu, sont guidés par l’Esprit de Dieu. De cette façon, de nombreux juifs et chrétiens religieux auront l’occasion de reconnaître le Tout Puissant Yéshoua HaMasshiah de Nazareth et Son Esprit, l’Esprit Saint, qui dès lors se répandra sur tous.

La plus grande tâche du Corps du Christ aujourd’hui est donc :

Guider tous les hommes vers Dieu, vers le repentir. Car seul l’homme qui se repent est capable de reconnaître par le biais du Père, le Fils Yéshoua HaMasshiah et sera apte à naître de nouveaux pour recevoir une vie nouvelle dans laquelle l’Esprit de Yéshoua HaMasshiah est guide et souverain.

Cependant le ministère vers les juifs est différent !

Tous les juifs doivent d’abord être ramenés vers Dieu pour redevenir les membres du Peuple de Dieu.

C’est Dieu Lui-même qui amène chacun des membres de Son peuple à reconnaître personnellement le Messie en Yéshoua de Nazareth.

Cette mission, Dieu ne l’a pas confiée aux hommes, mais elle est malgré tout accomplie par le biais d’hommes.

C’est pourquoi les hommes ne peuvent créer d’alliances qui les unissent aux juifs.

La raison en est l’Alliance que Dieu a déjà passée avec eux, et qui ne peut coexister avec aucune autre alliance humaine alternative ou parallèle !

La seule alliance possible entre juifs messianiques et la chrétienté appartenant au Christ, n’est autre que l’Esprit du Messie !

Ceux qui ne sont pas sous la conduite de l’Esprit du Messie, mais sous une autre conduite, ou ceux qui rejettent l’Esprit Saint (ou son fonctionnement), ne peuvent avoir aucune communauté avec les juifs appartenant au Corps du Messie et accomplissant en Lui leur devoir et leur mission de croyants juifs.

Pour la même raison aucun juif messianique ne peut être sous la conduite spirituelle d’aucune organisation chrétienne de quelque nature qu’elle puisse être. Même dans l’union spirituelle du Saint Esprit, le juif messianique a une mission parallèle qui peut ressembler ou tout au plus être en partie identique à celle des gentils, car l’appel du juif messianique est tout particulier :

En tant que Peuple d’Israël et aux yeux des autres peuples, nous devons brandir haut le drapeau du Messie-Roi et arborer le nom de la victoire, Son nom en insigne de guerre. Être des drapeaux nous-mêmes brandissant Son drapeau !

Le dernier Chavouoth sera proche, lorsque la communauté juive messianique brandira haut le Messie, comme drapeaux et appellera sous celui-ci les hommes de tous les peuples qui appartiennent au Peuple de Dieu.

Lorsqu’ils mèneront les chrétiens religieux de Jésus jusqu’au Christ, du Golgotha jusqu’à la route d’Emmaüs...

Les juifs croyants pour leur part verront tout d’abord le Messie en eux et à travers eux, Celui-là même qu’ils attendent et qu’ils n’ont pas encore pu reconnaître, Yéshoua HaMasshiah de Nazareth.

 
 
Traduit du hongrois par Richard (Zeev Shlomo)

Copyright © 2005-2019 SHOFAR - BUDAPEST, communauté juive croyant en Yéshoua HaMasshia
Ministère JHVH NISSZI www.kehilatshofar.com


Nos articles peuvent être copiés et distribués sans aucune modification, gratuitement et dans leur intégralité uniquement !
Copyright © 2005-2019 Communauté SHOFAR
http://kehilatshofar.com