.
Enseignements
 
Racines bibliques
 
 
 
 
NAZIR ou SHALIAH ? - Les Appelés et les Envoyés

Yaakov, Béla Orbán:

Samson et le lion déchiqueté
(Juges chapitre 14.)

L’histoire de Samson soulève bon nombre de questions dont certaines peuvent sembler inexplicables à première vue.
Dieu a révélé Son projet déjà avant la naissance de Samson : "
Car tu vas concevoir et tu enfanteras un fils. Le rasoir ne passera pas sur sa tête, car l'enfant sera nazir de Dieu dès le sein de sa mère. C'est lui qui commencera à sauver Israël de la main des Philistins.
" (13 :5)
Ensuite, il grandit, atteint l’âge adulte et l’une des premières décisions de sa vie peut paraître complètement en contradiction avec le verset précédent : Il veut épouser une jeune fille philistine. (14:1-4)
La décision est d’ailleurs suivie du passage à l’acte, cependant sur la route menant à Timna, il se retrouve face à face avec un jeune lion rugissant de colère qu’il déchira en morceaux, la force de l’Esprit de Dieu s’étant reposé sur lui au préalable (Jg 14, 5-6).
Quelques jours plus tard, il arriva à ses propres noces avec le miel extrait des entrailles du lion et qu’il partagea avec ces parents avant de célébrer son mariage pendant sept jours avec sa jeune épouse parmi les philistins.

Une vie dédiée à Dieu, dès la première minute, mais parsemée d’éléments contradictoires par rapport à l’appel reçu : force surnaturelle face au lion à côté de la consommation de miel de provenance impur (cadavre de la bête)…
Effectivement la vie de Samson n’est pas une suite d’événements ordinaires.

Au-delà de tout ceci, une nouvelle question peut surgir dans nos têtes.
Dieu laisserait-Il faire des actions illégitimes afin que Sa volonté s’accomplisse ?
Car, lorsque les noces commencèrent, Samson a fait une devinette telle aux invités philistins qu’aucun homme au monde n’aurait pu donner de réponse, pas même les parents de Samson. Personne ne connaissait le secret du lion déchiqueté et de la ruche dans ses boyaux.
Serait-il donc possible que Dieu donne parfois le feu vert à des irrégularités ?
Laisserait-Il quiconque amasser ou se procurer des biens matériels ou spirituels, et ce, de façon illégitime, en contradiction avec Ses Lois ?

...Et pourquoi Samson a-t-il demandé des vêtements et des chemises à ceux qui ne connaissaient pas la réponse ?

Lorsque nous savons que chez Dieu, aucune fausseté n’est permise, nous devons savoir qu’il ne nous est pas permis non plus d’agir injustement, et de déshonorer Ses Commandements, pas même vis-à-vis de nos ennemis…
L’explication de cette histoire ne peut être elle aussi qu’une explication spirituellement pure et applicable en tous temps, aujourd’hui comme hier.

La vie de Samson est unique, appelée à une tâche hors du commun, un appel de Nazir.
Beaucoup parmi nous pourraient considérer cette histoire de la sorte.
Il s’agit malgré tout d’autre chose !
Il est nécessaire d’agrandir et d’étendre nos connaissances et nos termes chrétiens bien connus cristallisés et figés, par de nouvelles connaissances qui peuvent remettre en cause, voire changer notre vision en ce qui concerne la prédestination :
Tout comme alors, aujourd’hui aussi, il n’existe pas seulement que des appelés, mais des envoyés, des messagers également. Des personnes qui, dès l’instant de leur procréation, arrivent au monde avec une tâche très précise à accomplir.
Dans cette histoire, Samson n’a pas posé une énigme !
Il ne pouvait pas dévoiler la nature de sa mission de Nazir, car personne ne l’aurait comprise. Comme nous le montrent les exemples de la Bible, les envoyés n’ont jamais été acceptés du monde, le monde ne les a jamais compris, sauf ceux qui étaient unis avec eux en un Esprit, ceux vivant et existant dans l’Esprit de Dieu.
Yéshoua HaMasshiah n’était pas compris non plus pendant un moment par Ses disciples. Son peuple par contre, rendait nécessaire l’utilisation des miracles messianiques pour qu’il ait une vague idée de la nature de Sa mission…
Les envoyés d’aujourd’hui ont également beau expliquer et témoigner de leur appel, ils ne peuvent faire que ce que Samson a fait alors : laisser les autres se débattre dans leurs pensées en ce qui concerne leur appel !
Aujourd’hui encore, ceux qui rencontrent un envoyé, ne savent pas donner de réponse à la question !
On essaye de deviner, une longue liste d’hypothèse voit le jour, puis viennent les soupçons, ensuite une constante tension s’installe lorsqu’ils se rendent compte que quelqu’un possède un appel hors du commun. Ils sentent même cette différence, mais n’en comprennent pas le pourquoi, le comment et le but.
Dans des cas pareils, la peur s’intercale au beau milieu de la multitude de questions qui est suivie assez rapidement par la réaction d’auto-défense du : ”je veux absolument savoir pourquoi.”
Cette défense, cette riposte de l’âme est incapable de se plier devant l’esprit et tente à tout prix de prendre le dessus.
Ceci, de manière assez efficace, puisque la réaction générale au jugement et à la sentence de l’Esprit est la diffamation, la calomnie de l’âme visant le porte parole de Dieu par qui elles arrivent. La réaction à la peur, est la génération de la peur par la menace et l’attaque visant précisément la relation la plus proche de l’envoyé, lorsque celle-ci est indécise et peut facilement être dupée.
Ceci est d’autant plus vrai, que la personne proche de l’envoyé se range généralement justement du côté de ceux contre qui, et pour la libération desquels il a été envoyé en mission.
La moralité de cette histoire :
Si tu as un appel exceptionnel, une mission hors du commun à remplir, tu ne dois pas en aviser ton entourage, ni donner des explications ou des réponses, pas même si on te le demande.
Ils ne le comprendraient pas de toute façon et leur incompréhension serait source de peur, d’exclusion et de querelles.
En prenant exemple sur Samson, nous devons savoir que la personne la plus proche de nous est aussi susceptible de nous trahir tant qu’elle n’est pas en unité, en communion complète en esprit avec nous !
La femme philistine fut alors et peut toujours aujourd’hui être traitresse, se dresser contre l’accomplissement de ta tâche ou se soumettre aux forces ennemies et en devenir l’alliée…
Elle sera dans une situation difficile, tant qu’elle ne sera pas unie avec son compagnon. Elle ne pourra comprendre ton appel tant qu’elle ne t’accepte pas sans conditions et qu’elle ne s’attachera pas à toi, puisque l’inexplicable est pour elle source d’incertitude.
Ainsi, tôt ou tard, elle finit par retourner dans son peuple, c’est-à-dire là d’où elle vient et d’où elle ne s’est jamais réellement détachée.
Ceci est une conséquence valable aussi bien dans le cas de l’appelé que dans celui de l’envoyé.

Tout homme doté d’une mission hors du commun se reconnaît dans l’histoire de Samson.
Qui peut-il se venter aujourd’hui d’être heureux de déchirer un lion en fureur ?
Qui est heureux aujourd’hui de devoir prononcer le jugement sur autrui, ayant reçu l’onction du Seigneur et devant faire face aux lions essayant de détruire cette mission ?
Car celui que Dieu envoie contre les ”philistins” actuels, doivent être sur leur garde de manière constante et jusqu’à la dernière minute !
Avant d’arriver au lieu de sa mission, dans les derniers pas qui l’en séparent, les lions viennent à son ”encontre”…
Comme ils sont nombreux, les appelés qui prennent les batailles spirituelles à la légère et qui se ramollissent et s’assoupissent et s’attribuent une certaine autorité spirituelle. Comme ils sont nombreux, ceux qui déchirent le lion au dernier moment, avant leur arrivée aux noces.
Pourtant nous savons que même Samson, force de la nature, n’avait pu vaincre et anéantir le lion (prononcer la sentence) qu’avec la force de l’Esprit Saint qui descendit sur lui !

Cette victoire nous enseigne comment ressentir et vivre le bonheur véritable, celle dont on peut se souvenir en guise de témoignage.
Samson est retourné sur les lieux de son exploit quelques jours plus tard pour se souvenir.
C’est ce qui lui donna du ”miel”, du bonheur, un bonheur et un témoignage qu’il ne pouvait partager qu’avec très peu de personnes.
Ses parents, avec lesquels il formait une famille jusque là, c’est avec eux qu’il partagea ce bonheur, ce miel, mais pas en se ventant d’avoir tué un lion de ses propres mains.

Il n’est pas conseillé de parler de ce genre de victoires et de partager notre miel avec les autres aujourd’hui non plus, si ce n’est avec ceux qui ne font qu’un en esprit avec nous.
Aujourd’hui non plus, les gens ne comprennent pas ton bonheur, lorsque tu vaincs le péché et que tu sauves la vie de quelqu’un ou lorsque tu prononce le verdict au-dessus du péché et des forces du mal qui les engendrent.
Les appelés et les envoyés d’alors et d’aujourd’hui, ne sont pas compris de leurs contemporains, tout comme le spirituel ne peut être compris par l’âme et le charnel et par ceux dont ces choses régissent la vie.
Ton bonheur et tes victoires aux yeux des autres, sont source de suspicion et peuvent provoquer des vagues de calomnies et de médisances sans fondement ou des attaques provenant de la jalousie, de l’envie et surtout de la peur qui sommeille en eux.

Samson n’a donné aucune explication.
Il a répondu par une devinette, une énigme qui se plaçait au-dessus des connaissances et des compétences des personnes présentes.
 

Il n’a demandé aucune réponse, mais des vêtements…!
Nous ne pouvons en faire autrement aujourd’hui.
Si notre appel, notre ministère est spécial, nous ne pouvons faire qu’une chose :
Si tu ne sais pas quel est mon appel, si je ne peux pas te le dire car tu ne pourrais pas le comprendre, alors je te prie de m’accepter moi et mon ministère inconnu.
Mets-moi les vêtements qui symbolisent et représentent ma mission, ma fonction…
Ne pose pas de questions, mais si tu es un homme ou une femme d’esprit et que tu sais témoigner que c’est Dieu qui m’envoie, ne pose aucune question et accepte-moi comme quelqu’un qui a reçu quelque chose de plus et d’inexplicable.  

Samson a choisi sa femme parmi le peuple dont le jugement lui avait été confié par Dieu.
C’est cette décision qui marqua le début de son ministère, c’est à partir de ce moment que le Projet de Dieu a démarré, celui du jugement des philistins.
Les parents de Samson ne pouvaient pas comprendre en quoi, leur fils destiné au jugement et à la libération de l’occupation philistine pouvait s’autoriser à se marier avec une fille issue de ce peuple ? Cette décision ne paraissait pas très logique à leurs yeux !
Ils se sont malgré tout inclinés à la volonté de leur fils devenu adulte.  

Nous sommes dans la même situation qu’eux : incapables de donner de réponse à de nombreuses questions, même parfois aux questions concernant nos propres vies.
Mais en ce qui concerne la mission et l’appel des autres, ceci est d’autant plus vrai.  

Cette forme de la prédestination n’est pas seulement inexplicable par les hommes, mais dans la plupart des cas ne doit pas être expliqué, car lorsque Dieu nous envoie pour accomplir une tâche, aucun choix, aucune décision ni explication n’a de place !
Dieu a aujourd’hui également des serviteurs appelés à une tâche particulière, mais il existe aussi des envoyés originels.
Aujourd’hui, à côté des Nazirs, il existe des Shaliah (envoyés, anges) également…
 

Eux sont ceux qui reçoivent en récompense le miel à partir du lion qu’ils ont vaincu. Eux sont ceux, dont la mission ne peut être comprise dans l’âme, mais qui ne peut l’être que partiellement même en esprit…
Eux, sont ceux qui paraissent mystérieux aux yeux des communs mortels, ceux qui génèrent une peur inexplicable en eux.
Ceux en qui on croit déceler quelque chose de plus, une autorité mystérieuse. Ceux qui ne savent jamais s’insérer car ils sont incapables de se mêler, se fondre, s’assimiler aux chrétiens, et ceux que les autres également sont incapables d’accepter.  

Comme j’en ai déjà fait mention, aujourd’hui encore, il existe des envoyés prédestinés de Dieu.
De la même manière, Satan a ses propres envoyés, ses propres shaliahs (anges). C’est dans cette perspective que nous sommes capables de comprendre comment certains sont-ils capables de servir les forces du mal durant toute leur vie terrestre.
Ainsi nous pouvons comprendre les Hitlers, les Sadams ainsi que beaucoup d’autres exemples encore.  

Cependant, je déconseille à qui que ce soit de se prétendre de soi-même ou d’autrui d’être des anges envoyés et prédestinés, car ils se placent ainsi au-dessus des autres et s’attribuent une fausse autorité souveraine.
De plus, nous ne devons jamais mélanger Appel et Mission !

De la même manière, je déconseille à toute personne de traiter qui que ce soit d’envoyé de Satan, pouvant ainsi priver un être humain de la possibilité de la conversion, de la naissance à nouveaux, de la Grâce par un pareil jugement.  

La connaissance de notre mission provenant de Dieu et du ministère qui découle de notre appel ne peut provenir que du Saint Esprit, aussi bien en ce qui nous concerne qu’en ce qui concerne l’appel et la mission des autres.
Nous ne pouvons tous obtenir ce témoignage que par l’Esprit Saint.
Ce témoignage que les parents de Samson n’avaient pas lorsque leur fils s’est marié.
En d’autres termes, seul celui qui vit et existe dans l’Esprit du Messie peut comprendre et posséder le témoignage :

„…cela vient du Seigneur...”, „cela est l’œuvre du Seigneur”…

Si nous recevons cette réponse, mettons la sur les autres ou bien acceptons-la venant des autres en tant que vêtement.
Le vêtement de l’acceptation et de l’autorisation qui ne résulte pas d’une volonté, d’une intention ou d’une loi humaine.
Si le témoignage, la certitude de notre mission vient réellement de Dieu, aucune explication n’est alors nécessaire, la devinette n’est plus un problème pour nous.  

L’un des plus beaux exemples bibliques qui nous enseigne à propos de notre acceptation et de celle des autres, ainsi que de notre mission est sans conteste cette histoire d’énigme de Samson.

 

Traduit du hongrois par Richard (Zeev Shlomo)

Copyright © 2005-2019 SÓFÁR, COMMUNAUTÉ JUIVE croyant en Yéshoua HaMasshia
Ministère JHVH NISSZI
 www.kehilatshofar.com


Nos articles peuvent être copiés et distribués sans aucune modification, gratuitement et dans leur intégralité uniquement !
Copyright © 2005-2019 Communauté SHOFAR
http://kehilatshofar.com