.
Enseignements
 

Les fêtes de l'Éternel

 
 
 
 
Après la Hanoucah

Yaakov, Béla Orbán

"Alleluia! Chantez à Yahvé un chant nouveau : sa louange dans l'assemblée des siens!" Psaume 149.

Chantez un chant nouveau…      
Les bonnes vieilles louanges sont-elles devenues démodées ?
Plus personne ne veut les entendre ?
Ne sont-elle plus d’actualité et le peuple de Dieu doit-il impérativement suivre la mode du temps et du monde ?
Pas du tout !
Les psaumes précédents sont des psaumes de supplication (Psaume 142.), de conclusion à une prière (Psaume 143.), où des témoignages sont faits, des bénédictions sont dites. On y loue le Seigneur pour les promesses faites et pour Ses témoignages. (Psaumes 146-147).
Lorsque les chanteurs appellent les créatures du ciel à prier l’Éternel, les psaumes nous entrainent vers les cieux, vers le paradis…
Puis nous revenons sur terre…
Vers ceux qui vivent en communion avec Dieu, vers ceux qui acceptent Yeshoua HaMasshiah comme Roi…
Vers cette petite armée des rachetés, ceux que les juifs appellent les ”Hassids” et les chrétiens les ”pieux”. Vers ceux qui ont gardé les Lois de Dieu et accepté le règne du Christ.

"Car Yahvé se complaît en son peuple, de salut il pare les humbles, …" 

Nous voyons donc que le psaume 149 parle de ceux que Dieu a sauvé, libéré, qui sont humbles et qui obeissent à Dieu et qui pourront porter la couronne de la salvation sur leur tête…

Certains affirment que ce psaume date de l’époque de Néhémie, lorsque ceux qui revinrent en Terre Promise durent reconstruire les murs de Jérusalem tout en ayant à affronter et combattre leurs adversaires.
D’autres pensent qu’il s’agit là d’un psaume de la Hanoucah en commémoration de la victoire des Hasmonéens (Maccabées).
Cette victoire n’est autre que la libération du Tabernacle souillé par les païens qui l’occupèrent. Après avoir récupéré le Tabernacle d’une manière miraculeuse, nos héros purifièrent, restaurèrent et resanctifièrent l’Autel.

Ces victoires ou restaurations ne furent suivie d’aucune revanche.
Lorsque le peuple d’Israël récupéra son autonomie spirituelle, aucune vengeance ne fut faite sur personne, ni individus, ni nations, ni rois.
Le peuple juif connaît et accepte la Loi selon laquelle seul Dieu détient le privilège du jugement et que l’Homme ne peut tout au plus qu’être un outil dans Sa main.

Le psaume montre de l’avant, vers quelque chose qui ne s’est pas encore produit mais dont le jugement a déjà été prononcé et écrit. (verset 9)

Il montre le dénouement final et tant attendu de l’histoire du Corps du Christ.

La nouveau chant est celui des sauvés.
Ce chant peut être personnellement le tien.
C’est une invitation à la dernière ”Grande Symphonie” qui rassemble tous le monde pour l’acte final.

"les siens jubilent de gloire, ils acclament depuis leur place:" (verset 5.) 

Ceci nous montre une péride d’attente remplie de joie, mais cette période ne doit pas être inactive pour autant.

La nuit arrive à sa fin ! Réveille-toi !
Puisse-tu être heureux, joyeux, quelque chose de nouveau vient de commencer !
Nous sommes à l’aube, le temps du travail et du combat est arrivé.
Sous la protection de notre Seigneur, dans le Sanctuaire debout dans la paix du Christ devant Dieu nous pouvons rendre grâce à l’Éternel car le temps du Roi est venu…

Notre Seigneur Yeshoua HaMasshiah est notre paix et notre calme en ces temps de plus en plus sombres.  
Nous pouvons trouver l’apaisement en Lui et attendre l’aube en arborant le drapeau de la victoire, de la foi et de l’espérance lorsqu’Il nous envoie en premier, Ses serviteurs pour Le servir.

Parce que cette bataille est la nôtre bien sûr !
Debouts devant Dieu dans la paix de Son Sanctuaire avec les commandements et le renforcement de Yeshoua HaMasshiah, nous devons accomplir la Volonté et la Parole de Dieu.
En brandissant ”l’épée à double tranchant”, nous devons proclamer son jugement.

La proclamation de ce jugement sera la tâche de ceux qui sont devant Dieu et qui auront déjà été jugés et qui auront ainsi obtenu la grâce également. 
Ceux qui sont nés de nouveau et qui sont ”pieux”.
Ceux qui ne suivent que les Lois de Dieu et qui acceptent Yeshoua HaMasshiah comme leur Seigneur.
Ceux qui Lui ont cédé le règne dans tous les domaines de leurs vies et qui ayant reçu le Saint Esprit Lui sont dévoués.

La Parole de Dieu est une épée à double tranchant.
La Parole de Dieu dans Sa Volonté créatrice est inséparable de Ses Lois. Celles-là mêmes qui furent révélées à tous les Hommes.

Aujourd’hui nous approchons la fin des temps à pas de géants.
Malgré tout, Dieu ne tient personne dans la peur et la détresse.
Il veut entendre de NOUVEAUX CHANTS de la bouche de ceux qui Lui appartiennent !
Des chants d’attente du Messie, des chants gai et joyeux !
Des chanteurs qui vont avec Dieu en humilité et dans l’obeissance sont requis.
Ceux qui ont la paix en Christ ; ceux qui agrippent l’épée et sont prets à brandir les Lois de Dieu, Sa Volonté créatrice et Sa Parole.
Le temps est venu pour que les Rois et meneurs spirituels de ce monde païen soient jugés.
L’arrivée du Roi oint est proche !
Saisissons-nous de cette épée à double tranchant !
Brandissez haut le projet de Dieu, Sa Volonté et Sa Parole et proclamez les prophéties !
Parlez !
Brandissez haut les Lois de Dieu et les Commandements du Roi car c’est le seul moyen d’anéantir les forces qui agissent contre Dieu, celles de l’Antéchrist.

Si quelqu’un t’envoie au combat sans Christ, fais attention, cette personne est ton assassin. Prends garde, mais ne te laisse pas effrayer !
Si quelque part on retire la Loi de tes mains, ou si Elle est modifiée, c’est le pouvoir et le travail du Christ-même qui est attaqué.
Une telle attaque endomage tout le Corps du Christ ainsi que ta propre vie personnelle car qu’elle soit consciente ou qu’elle découle de l’ignorance, cette attaque est de toute façon de nature antéchrist.

Est-ce que tu veux chanter un chant nouveau ?

Ce psaume parle du jugement promis et écrit, ainsi que du retour du Messie, du Roi qui reviendra pour juger. Veux-tu le reçevoir et l’accueillir ?!

Remettons d’abord la louange à la place qui lui est due !
Grandissons dans l’humilité et l’obeissance ! Maintenons nos vies en Yeshoua HaMasshiah devant Dieu en attendant que cette nuit noir se termine et que l’aube arrive !
Louons le Seigneur car la salvation, la délivrance, la restauration finale est proche. Le jugement suivi de la restauration, de la grâce.
Le jugement dernier lorsque Satan sera jugé.

Ce jugement qui est notre joie, notre louange et notre grâce.
Les vieilles chansons qui louent et bénissent le Tout-Puissant retentissent encore aujourd’hui.

Prépare-toi à en chanter une nouvelle car elle acclamera le Roi Éternel qui arrvie bientôt.

Noël et la Hanoucah sont très proches l’une de l’autre. Certains fêtent la naissance de Jésus tout en refusant d’accepter le Christ comme leur Souverain. D’autres commémorent la libération et la resanctification du Temple bien qu’il ait été détruit il y a à peu près 2000 ans et que le Tabernacle ne fonctionne plus depuis lors.
Nous célébrons aujourd’hui également une telle Hanoucah, lorsque Dieu nous demande de restaurer les louanges, la consécration de nos vies, le Tabernacle qui sont de nouveau occupés par les païens.  
Consacrons-nous au seul et unique Seigneur à la tête du Corps du Christ : Yeshoua HaMasshiah.

Puissent les récipients contenant l’huile mais scéllés par des cachets étrangers être délivrés et rescellés par le cachet du Grand Prêtre ! (Ces huiles dont il est question on été abordées dans le texte : ”Avant la Hanoucah”. Il s’agit de ces offrandes ou louanges pures mais qui servent d’autres forces que celle de Dieu. Ces méthodes de modernisation des assemblées qui partent d’une bonne volonté, mais qui servent des volontés humaines ou du monde. Voir aussi le texte ”Construisons!?”).

Le psaume 149 nous parle aujourd’hui !
Puisse-tu attendre l’aube dans cette obscurité spirituelle que nous vivons actuellement !

Sois prêt et aie l’épée à double tranchant dans tes mains. La levée du jour, l’éveil commence toujours par le jugement.
Dans cet éveil, ton ministère, en accord avec la Volonté et la Parole de Dieu, sera la préparation du jugement promis.  
Par le pouvoir et l’ordre de Yeshoua HaMasshiah, la Loi de Dieu fonctionnera...

2006, Hanoucah

 
 
Traduit du hongrois par Richard (Zeev Shlomo)

Copyright © 2005-2019 SHOFAR - BUDAPEST, Communauté juive croyant en Yéshoua HaMasshia
Ministère JHVH NISSZI www.kehilatshofar.com


Nos articles peuvent être copiés et distribués sans aucune modification, gratuitement et dans leur intégralité uniquement !
Copyright © 2005-2019 Communauté SHOFAR
http://kehilatshofar.com