.
 Enseignements
 
Les 613 Lois
 
 
 
 
 
La MISHNA et le TALMUD


Yaakov, Béla Orbán

La MISHNA... 
enseignement oral...et ses explications : le TALMUD 

L’assaut de Jérusalem et la situation de guerre civile s’est terminé par le pillage et la destruction du Sanctuaire par les troupes romaines en 70 ap. J.C. 
En 69,  le rabbin Johanan ben Zakaj est allé au devant de Vespasien, chef-guerrier romain et l’a salué en tant que futur empereur… 
Ce geste lui valut l’octroi de la ville de Javne (Jamnia) où il enseigna et où il était permis de faire des études. 

C’est ici que la troisième partie de la Bible (les écritures saintes) fut rédigée en hébreux. 

Sous l’empereur Hadrien, une nouvelle guerre d’indépendance juive eut lieu entre 132 et 135 à l’issue de laquelle, Jérusalem devint base militaire romaine, (Aelius- Aelia Capitolina) et Israël fut renommé Palestine, d’après les philistins déjà disparus de cette terre depuis longtemps à ce moment là.  

Cependant, les écoles juives qui survécurent en cette période de dévastation continuèrent à développer l’« enseignement oral », le système des lois et des enseignements : la MISHNA. 

La Mishna traite 6 thèmes sur 63 volumes plus un volume d’introduction : 

Brackot – Bénédictions (les prières quotidiennes et l’ordre du culte...) 

1.ZRAIM- Les semences 
Les lois agricoles de la Torah ainsi que leur argumentation 

2. MOED – fête 
Contient les directives pour les jours de fête et autres jours spéciaux 

3. NASHIM- Femmes 
Législation du mariage 

4.NEZIKIM- Dommages 
Instructions pénales, judiciaires et civiques 

5.KODASHIM – Saintetés 
Lois concernant le Sanctuaire et l’ordre des offrandes 

6. TOHOROT – Hygiène 
Instructions paternelles et médicales concernant les purifications rituelles. 

La rédaction de la Mishna, de ces « enseignements oraux » fut clôturée en 219 par Juda HaNassi… 

La dispute sur la relation entre la Tora et la Mishna dans les écoles juives qui a duré pendant des siècles, a finalement abouti à la rédaction de la « Grande Encyclopédie » du judaïsme : 
Le TALMUD......... 


Lorsque vers 360 dans la Palestine d’alors, les écoles supérieures ont dû être fermées à cause de l’arrivée au pouvoir du Christianisme (ou plutôt de la religion impériale romaine), la rédaction du Talmud s’est poursuivie à Babylone et n’a abouti à la rédaction que de 36 tomes et du Brackot d’introduction... 
Ces livres ne s’occupèrent donc plus, ni de l’agriculture ni du Sanctuaire, puisque ceux-ci furent fermés vers l’an 500.
L’autre Talmud est le Talmud de Jérusalem... 

Celui-ci ne traite pas la Mishna assez en profondeur, il n’est donc ni dense, ni complet...
 


Traduit du hongrois par Richard (Zeev Shlomo)

Copyright © 2005-2019 SHOFAR-BUDAPEST, communauté juive croyant en Yéshoua HaMasshia
Ministère JHVH NISSZI www.kehilatshofar.com
 
 

Nos articles peuvent être copiés et distribués sans aucune modification, gratuitement et dans leur intégralité uniquement !
Copyright © 2005-2019 Communauté SHOFAR
http://kehilatshofar.com